MENU

samedi 13 juin 2020

J4 / 16 : (TOKYO) SUNSHINE 60 A IKEBUKURO ET TOKYO DOME CITY

Dimanche 12 août 2018. Après la visite du célèbre quartier geek de Akihabara la veille, nous partons aujourd'hui à la découverte de son petit frère moins connu de Ikebukuro, où se trouve notamment le superbe centre commercial Sunshine 60.

Pokémon Center MEGA TOKYO, un grand magasin entièrement dédié aux Pokémon, dans le Sunshine 60, à Ikebukuro
Si Akihabara est l'un des quartiers les plus connus de Tokyo, avec ses innombrables Game Center, temples du jeu vidéo/jeu d'arcade, mais aussi ces bars à thème et magasins rétro dédiés aux mangas et autres dessins animés, il n'est pas le seul de la ville.

En effet, Ikebukuro fait figure de second grand quartier de Tokyo presque entièrement dédié à l'univers du jeu vidéo, du manga et de la culture pop japonaise/ otaku. Ainsi, nous y trouvons beaucoup de magasins, bars et animations semblables à ceux de son grand frère d'Akihabara. Mais, Ikebukuro possède sa propre ambiance, et se démarque notamment grâce à son centre commercial géant : Sunshine 60.

Cette tour immense de 60 étages propose des dizaines de magasins et restaurants, mais aussi un aquarium, des musées et des parcs d'attractions, répartis en-dessous et au-dessus de dizaines d'étages de bureaux.

Parmi les lieux les plus intéressants du Sunshine 60, nous visiterons notamment :
  • L'observatoire du Sky Circus et ses attractions en Réalité Virtuelle.
  • Le Pokémon Mega Center Tokyo, véritable temple dédié aux célèbres monstres.
  • Le parc d'attractions J-World.
  • Le Sunshine Aquarium.

Puis nous finirons la journée par un repas chez Bubba Gump Tokyo, au pied du très grand stade Tokyo Dome. A noter que comme souvent en août, la journée est extrêmement chaude (38°C) et très humide, avec un ciel continuellement gris, mais sans pluie.


Emplacements du Sunshine 60 à Ikebukuro, et Bubba Gump Shrimp Tokyo à Bunkyo


LA CHOUETTE IKEFUKURO


Véritable symbole du quartier de Ikebukuro, la chouette est omniprésente, avec des statues dans les rues, gares et stations de métro. La plus célèbre d'entre elles est située à l'entrée Nord de la station de métro Ikebukuro : pour la rejoindre depuis notre hôtel à Shibuya, nous prenons la Yamanote Line (16 minutes et 7 arrêts depuis la gare de Shibuya).

Yamanote Line, toujours facile à utiliser avec ses inscriptions en japonais et en anglais
Yamanote Line, toujours facile à utiliser avec ses inscriptions en japonais et en anglais
Cette fameuse chouette est appelée "Ikefukuro", d'un savant jeu de mot entre le nom du quartier et "Fukuro", qui signifie chouette en japonais.

Ikefukuro, la chouette fétiche de Ikebukuro


SKY CIRCUS OBSERVATORY


Depuis la gare métro de Ikebukuro, nous marchons un peu plus de 10 minutes avant d'arriver devant le Sunshine 60.

Ikebukuro
Comme partout au Japon, il est interdit de fumer dans les rues... 
...et nous croisons de nombreux distributeurs de boissons, bien pratiques sous la chaleur écrasante du mois d'août 
Ikebukuro, à l'approche de la tour Sunshine 60
Club SEGA Ikebukuro, le petit frère du Game Center SEGA de Akihabara 


Là, difficile d'imaginer des attractions, restaurants et autres magasins dans ce qui semble être une immense tour de bureaux. Cependant, les sous-sols et les premiers étages proposent bien plusieurs magasins et restaurants, ainsi qu'un aquarium et un musée.

Tour du Sunshine 60
Sunshine 60
Sunshine 60
Pokémon est partout dans Sunshine 60
Le reste du bâtiment est dédié aux affaires, alors qu'un observatoire (payant) est disponible au 60e étage, permettant d'observer Tokyo à 251 mètres de haut, sur 360°. A ce niveau, plusieurs jeux sensoriels gratuits sont proposés (miroirs déformants, kaléidoscopes...), et d'autres sont payants en supplément (jeux en Réalité Virtuelle). Attention, les jeux gratuits le sont après avoir payé l'accès à l'observatoire, car ils sont au même niveau.

Accès à Sky Circus
Sky Circus
Sky Circus 
Jeux de miroirs à Sky Circus
Sky Circus : il faut regarder dans les trous, pour voir différentes animations 
Kaléidoscope de Sky Circus
Pour l'observatoire, il est possible d'acheter les billets d'entrée sur le site internet du Sunshine 60 Sky Circus, ce qui permet un gain de temps incroyable le jour J. Sinon, un guichet permet d'acheter des tickets sur place pendant les heures d'ouverture au public.

Horaires :
  • 10h-22h, dernière entrée à 21h.
Tarifs :
  • Adulte (+18 ans) : 1.200¥
  • Lycéens et Etudiants : 900¥
  • Ecole élémentaire et collégiens (7 à 18 ans) : 600¥
  • Enfants (4 à 6 ans) : 300¥

Les quatre coins de Ikebukuro sont visibles depuis l'observatoire du Sunshine 60, avec le reste de Tokyo au second plan
Les quatre coins de Ikebukuro sont visibles depuis l'observatoire du Sunshine 60, avec le reste de Tokyo au second plan
Les quatre coins de Ikebukuro sont visibles depuis l'observatoire du Sunshine 60, avec le reste de Tokyo au second plan
Les quatre coins de Ikebukuro sont visibles depuis l'observatoire du Sunshine 60, avec le reste de Tokyo au second plan


POKEMON MEGA CENTER TOKYO


Entre Pokémon est le Japon, c'est une véritable histoire d'amour. Si les peluches, jouets, goodies et autres cartes à jouer sont en vente partout, la folie des "monstres de poche" ne s'arrête pas là : collection de tampons à l'effigie des célèbres monstres dans le métro d'Osaka, pilotes de karts déguisés en Pikachu dans les rues de Kyoto, ou encore café-restaurant Pokémon à Tokyo... Bien plus qu'une passion, c'est une religion.

Les fans l'auront reconnu : Sacha, le héros du célèbre dessin animé, est présent devant le Pokémon Center MEGA Tokyo
Parmi les lieux incontournables pour les fans et les curieux de la célèbre firme japonaise, les Pokémon Center figurent en bonne place : ces immenses magasins proposent un choix d'articles sans communes mesures avec ce que Pokémon peut offrir ailleurs dans le monde.

Pokémon Center MEGA Tokyo
Dracaufeu et Pikachu, dans le Pokémon Center MEGA Tokyo
Mega-Dracaufeu X, une évolution récente du bon vieux Dracaufeu orange
Bien sûr, les peluches sont les stars incontestées, avec Pikachu comme incroyable porte étendard, et les fans que nous sommes se réjouissent de voir une si grande diversité dans le choix des Pokémons : Tortank, Mewtwo, Rattata, Magicarpe, Dracaufeu et tant d'autres sont là, des plus anciens aux plus récents.

Pikachu, Rattata, Abo, Akwakwak, Canarticho, Kangourex, Arcanin, Voltorbe, Mackogneur, Mew, Artikodin et tant d'autres
Même Magicarpe peut être trouvé sur place !
Pikachu, le Pokémon le plus connu de tout l'univers
De plus, les Poké Balls, déguisements, sacs à dos et souvenirs en tous genres ne sont pas en reste, avec une diversité encore une fois impressionnante.

Super Ball, Master Ball, Aqua Ball... toutes sortes de Poké Balls sont disponibles
Enfin, les très célèbres cartes à jouer et à collectionner sont omniprésentes, avec beaucoup d'exemplaires inédits dans le reste du monde (mais textes en japonais), mais aussi des grandes tables réservées aux joueurs, débutants ou de haut niveau.

Beaucoup de cartes à jouer et collectionner inédites sont disponibles ici... mais toutes en japonais
Attention, les prix pratiqués dans le magasin sont, sans surprise, élevés, et les fans/curieux sont très nombreux, rendant les files d'attente pour les caisses très longues.


J-WORLD


Voilà un parc d'attractions unique en son genre, au sein du Sunshine 60 ! En effet, il propose 3 univers différents, autour des mangas parmi les plus connus au monde : Naruto, One Piece et Dragon Ball, rien que ça !!!

Entrée de J-World
Zone Dragon Ball Z à J-World
Zone Dragon Ball Z à J-World
Mais malheureusement, ce formidable parc a fermé ses portes en 2019, au terme de ses 6 années d'exploitation initialement prévues. Peut-être un jour reviendra-t-il, encore plus moderne, pour le plus grand bonheur des fans des célèbres mangas.

Capsule spatiale utilisé par les Saiyans tels que Vegeta ou Freezer
Armure Saiyan
En 2018, nous avions la chance de pouvoir en profiter, et avons concentré la visite sur l'univers de Dragon Ball. A l'époque, l'entrée était proposée moyennant 800¥, et chaque attraction coutait elle aussi 800¥. L'univers Dragon Ball en proposait 3 :

  • Flying Nimbus : un petit roller-coaster (montagnes russes) sur le nuage magique de Son Goku.
  • Dragon Balls : une sorte de chasse au trésor à la recherche des Dragon Ball (en japonais, impossible à réaliser pour ceux comme nous qui ne parlent pas la langue).
  • Kamehameha : entraînement en réalité virtuel permettant de s'exercer à l'art de cette attaque caractéristique de l'univers Dragon Ball.

Le Flying Nimbus, ou Nuage Magique de Son Goku, dans Dragon Ball 
Le jeu permettant de partir à la recherche des Dragon Balls, exclusivement en japonais
Mais au-delà de ces jeux plutôt amusants, l'idée est de se plonger dans un univers grâce à des décors très réussis qui parlent aux fans de la saga. Dernier élément et non des moindres, il était possible de se procurer des articles souvenirs et goodies habituellement difficiles à trouver ailleurs, tels que les costumes et combinaisons des principaux personnages, ou encore des haricots magiques !

Les Haricots Magiques, objets mythiques de l'univers Dragon Ball
Nous ne doutons pas que Sunshine 60 saura remplacer ce parc d'attraction par un autre lieu de divertissement au moins aussi amusant !


SUNSHINE AQUARIUM


Le centre commercial accueille un joli aquarium qui présente plusieurs espèces aquatiques. Pour le trouver, il suffit simplement de suivre les indications. Il est possible d'acheter les billets d'entrée sur le site internet du Sunshine Aquarium, ou sur place pendant les heures d'ouverture au public.

Sunshine Aquarium
Horaires :
Printemps et été : 9h30-21h, dernière entrée à 20h.
Automne et hiver : 10h-18, dernière entrée à 17h.

Tarifs :
Adulte (+18 ans) : 2.200¥
Jeunes (7 à 18 ans) : 1.200¥
Enfants (4 à 6 ans) : 700¥

Rien de bien intéressant selon nous ici, si ce n'est une foule compacte qui rend la visite plutôt déplaisante. Les animaux quant à eux sont beaux, mais les observer ainsi ne fait pas partie de nos meilleurs souvenirs à Ikebukuro.

Sunshine Aquarium


ATTRACTIONS DU SKY CIRCUS OBSERVATORY


Des attractions spectaculaires utilisant, comme souvent au Japon, les technologies les plus modernes, dont la Réalité Virtuelle (VR) et la 4D (fauteuils en mouvements + lunettes 3D), sont proposées à l'étage de l'observatoire.

Elles sont toutes payantes, en supplément de l'accès à Sky Circus Observatory. A tout moment, il est possible de demander à s'arrêter si les sensations sont "insupportables", en criant "Give Up !" (abandonner, en anglais). En effet, la 4D peut donner le "tournis"  aux plus sensibles, qui plus est avec la sensation de vitesse. Mais nous conseillons fortement d'essayer, car peu de visiteurs ressortent déçus des attractions de Sky Circus !

Horaires :
10h30-21h30 en semaine, 10h-20h le weekend.

Les tickets sont vendus sur place, jusqu'à 21h15, mais en nombre limité, selon la règle du "premier arrivé, premier servi". En effet, des créneaux horaires sont répartis tout au long de la journée, les premiers visiteurs choisissant ceux qui leur conviennent le mieux, les autres prenant ce qu'il reste. Ainsi, lors de notre visite en août 2018, nous arrivons dans la matinée. Il ne reste alors que des créneaux en fin d'après-midi : pas de problèmes pour nous qui avions prévu de passer la journée au centre commercial.

  • TOKYO BULLET FLIGHT
Ce jeu de Réalité Virtuelle (VR) nous transforme en homme/femme canon ! En effet, nous entrons dans un canon, à la verticale (on ouvre une sorte de porte et entre dedans), puis une fois attachés, celui-ci bascule à l'horizontale. Le personnel nous met le casque VR, puis le coup de canon est tiré, nous permettant de décoller (virtuellement) et survoler ainsi les attractions touristiques les plus connues de Tokyo.

Tarif : 500¥ sur place, 450¥ sur internet.

Tokyo Bullet Flight
  • SWING COASTER
Avec 4 sièges-balançoires disponibles, cette attraction de type montagnes russes peut être faite à plusieurs. Elle nous permet de survoler les rues du quartier Ikebukuro à toute vitesse, grâce à un casque VR et un siège qui bouge, simulant les sensations de vitesse et hauteur. Cette attraction a beaucoup de succès.

Tarif : 500¥ sur place, 450¥ sur internet.

Swing Coaster
  • SKY ESCAPE - A High-altitude Terrifying Experience
Dans ce jeu, nous devons marcher sur le toit d'un building, tout en tuant des adverses avec un pistolet, avant de s'enfuir en hélicoptère, le tout avec vue sur Ikebukuro. Bien sûr, tout est factice, et nous marchons simplement sur une petite plateforme (10 à 20cm de haut) qui, avec l'aide du casque VR, rend la situation très réaliste (sauf en ce qui concerne les méchants qui nous tire dessus).

Tarif : 500¥ sur place, 450¥ sur internet.

Sky Escape
  • BUNGEE JUMPING VR
Vivre l'expérience de sauter dans le vide, sans réellement le faire, grâce à la technologie VR et la 4D.

Tarif : 500¥, disponible uniquement sur place.

  • KYORYU GIGA
Installés sur un fauteuil semblable à ceux des salles de cinéma 4D, nous partons en voyage à l'époque des dinosaures. Sensations assurées lors des rencontres avec les tricératops et autres tyrannosaures, grâce au fauteuil mobile, aux lunettes VR et aux différents jets qui rendent l'expérience très réaliste.

Tarif : 500¥, disponible uniquement sur place.


TOKYO DOME CITY


Tokyo Dome est un grand stade de 55.000 places assises, principalement dédié aux matchs de baseball, situé dans le quartier de Bunkyo, au Sud-Est de Ikebukuro. Autour de lui se trouve le Tokyo Dome City, un complexe immense de divertissement, regroupant parcs d'attractions, grande roue, magasins, spas, et autres restaurants.

Tokyo Dome
C'est justement dans l'optique de découvrir l'un de ces restaurants que nous partons en direction du stade : Bubba Gump Shrimp Tokyo.

Bubba Gump Shrimp Tokyo
Pour le rejoindre depuis le Sunshine 60, il suffit de prendre le métro (Marunouchi Line) à la gare d'Ikebukuro, direction OGIKUBO, et descendre à Korakuen Station (3 arrêts pour environ 7 minutes de trajet). De là, 300 à 400 mètres de marche sont nécessaires pour rejoindre le Tokyo Dome City.

Si Bubba Gump Shrimp Tokyo nous intéresse tant, c'est parce que nous avons pu tester cette franchise, issue du film Forrest Gump, aux quatre coins du monde : Los Angeles, San Francisco, Las Vegas, Londres, Orlando... L'occasion est ainsi trop belle d'ajouter Tokyo à notre liste.

Ce dernier est situé au coeur de Laqua, immense zone commerciale de Tokyo Dome City incluant des attractions à sensation, un très vaste onsen (spa), et de nombreux restaurants et magasins. Bubba Gump Shrimp Tokyo fait ainsi face à de superbes fontaines qui proposent des spectacles symphoniques et colorés, à l'image des shows des fontaines de Las Vegas ou Dubaï, toutes proportions gardées.

Bubba Gump Shrimp Tokyo
Le restaurant met en scène de nombreux passages du film Forrest Gump, avec par exemple des citations du héros éponyme affichées un peu partout, mais aussi des photos, une reproduction du célèbre banc de début de film, ou encore des plaquettes "Run Forrest, Run" (cours Forrest, cours) et "stop Forrest, stop" sur chaque table, permettant d'arrêter les serveurs.

Le célèbre banc où Forrest Gump dit notamment que "la vie c'est comme une boîte de chocolats"
"Run Forrest, Run"
Au niveau du menu, le produit phare est évidemment la crevette, même s'il est possible de choisir plusieurs poissons, viandes et même burgers. Le principe du saut rempli de crevette nous séduit toujours autant, quelque soit le pays.

Crevettes de Bubba Gump Shrimp Tokyo
Au Japon, même Bubba Gump n'échappe pas à la règle : les plats sont exposés en vitrine (en plastique)



L'avis de Sushi et Maki
SUNSHINE 60
/5
Incontournable à Ikebukuro, une journée ne suffirait pas à en faire le tour complet. Cependant, tout n'est pas forcément intéressant selon les goûts de chacun, mais il est très facile de trouver au moins quelques activités plaisantes pour chaque visiteur.
A noter que le centre commercial propose encore de nombreux points d'intérêts non explorés dans cet article, comme les magasins Animate (le plus grand du Japon) et Evangelion Shop pour les souvenirs mangas/anime, ou encore le parc à thème Namjatown.


Dans le détail du Sunshine 60 :

SKY CIRCUS OBSERVATORY
/5
Cet observatoire au prix modeste est intéressant, de part la vue qu'il offre sur Ikebukuro et le reste de la ville, mais aussi grâce aux différentes activité payantes et gratuites qu'il propose. Voilà qui change par rapport aux traditionnels observatoires des grandes villes.
Les attractions VR et 4D sont intéressantes : il est tentant de toutes les faire, à condition d'être assez souple niveau budget et d'avoir du temps devant soi.

POKEMON CENTER MEGA TOKYO
/5
Le temple de la firme Pokémon ! Pour les nombreux fans de Pikachu et ses amis : ce lieu est incontournable, mais il faut se préparer à exploser le budget souvenirs, tant le choix est immense. Pour les autres : un passage sur place est tout de même fortement conseillé lors d'une visite du quartier de Ikebukuro. Il est très difficile de résister à la tentation d'acheter une peluche, et tout simplement impossible avec des enfants ! A associer bien sûr avec la visite du Sunshine 60 et de son observatoire.

J-WORLD
/5
Pour les amoureux des mangas, et notamment Dragon Ball, Naruto et/ou One Piece, ce lieu sort tout droit d'un rêve ! Les "non-initiés" pouvaient quant à eux trouver tout cela difficile à comprendre. En ce qui nous concerne, nous avons beaucoup apprécié la visite. Malheureusement, le parc est maintenant fermé, en espérant qu'un autre puisse voir le jour prochainement à sa place.

SUNSHINE AQUARIUM
/5
Même s'il est toujours agréable d'admirer de jolis poisson, le Sunshine Aquarium ne nous aura pas laisser de souvenirs impérissables : un arrêt sur place est loin d'être essentiel selon nous.

BUBBA GUMP SHRIMP TOKYO
/5
Un restaurant que nous apprécions particulièrement, avec des crevettes toujours aussi bonnes. Pour les fans du film Forrest Gump, un arrêt est vivement conseillé. Pour les autres, le détour ne semble pas essentiel, à moins de se trouver à proximité. Tokyo Dome City reste cependant très intéressant, avec la possibilité de faire beaucoup de choses.





J1 : revivez nos premières démarches à l'arrivée à Tokyo, la capitale du Japon, dans notre article précédent.

Retrouvez la suite du récit de notre premier "vrai" jour au Japon, dans l'article suivant : J2/16, balades à Tokyo, quartiers Shibuya et Shinjuku.

J3 : visite des quartiers de Roppongi Hills et Akihabara, lors d'un troisième jour très dépaysant à Tokyo.

Et si la meilleure compagnie du monde, catégorie vols en classe économique, était japonaise ? Voici notre test avec Japan Airlines.

Retrouvez toutes les informations pratiques pour préparer votre voyage au Japon, dans notre guide.

Un des aéroports parmi les plus performants et modernes de France et d'Europe : lisez notre guide de l'aéroport Saint-Exupéry de Lyon.