MENU

dimanche 10 mai 2020

J14 / 32 : SOUNDS OF SILENCE, REPAS SOUS LES ETOILES A ULURU

Vendredi 23 août 2019 : après une semaine passée dans le Top End (Northern Territory), nous prenons l'avion en direction du petit aéroport de Ayers Rock. C'est là que bat le coeur de l'Australie, avec le rocher sacré d'Uluru.

Champagne et Uluru, que demander de plus ?
Au programme de la journée : vol depuis Darwin, à la pointe nord de l'Australie, vers Ayers Rock, réception de la voiture de location et enregistrement à l'hôtel The Lost Camel Hotel Mercure. En fin d'après-midi, nous découvrirons le rocher Uluru et les Monts Olga (Kata-Tjuta) par l'intermédiaire d'un repas donné au coucher du soleil, avec démonstration de musique aborigène et observation des étoiles : il s'agit de l'activité Sounds of Silence.


DEPART POUR AYERS ROCK


Pour rejoindre Ayers Rock au départ de Darwin, nous avons pris un vol avec une escale à Alice Springs, car il était le seul disponible au moment de la réservation. Après un enregistrement et un embarquement facile à l'aéroport de Darwin, nous volons pendant 2 heures avant d'arriver à l'aéroport d'Alice Springs (ASP) pour notre escale. Il est petit, avec quelques magasins de souvenirs et deux salons privés : Qantas Club (Qantas) et Virgin Lounge (Virgin Australia).

Le petit aéroport d'Alice Springs
Qantas Club, le salon privé de Qantas à Alice Springs
Niveau nourriture : des fruits frais, des pâtisseries, des jus de fruits, du café, du chocolat, des plats salés froids
Salon Qantas Club : très confortable, avec beaucoup de prises électriques, des W.C., de quoi manger et boire
Le second vol de la journée est court car seulement 55 minutes séparent Alice Springs de Ayers Rock. Mais il offre un spectacle exceptionnel, au fur et à mesure que nous approchons de l'atterrissage, d'autant plus que l'avion ne vole pas très haut : la vue sur le rocher sacré Uluru, comme posé au milieu du désert, est à couper le souffle.

Le paysage étonnant survolé entre Alice Springs et Uluru
Uluru, comme posé au milieu du désert
Paysage alentour
Uluru


PREMIERS PAS A YULARA


L'aéroport de Ayers Rock (Connellan Airport, AYQ) est lui aussi de très petite taille, et il faut se presser vers les guichets de location de voiture si nous ne voulons pas attendre trop longtemps. En effet, l'avion est plein en cette saison sèche qui représente la haute saison touristique, et les 3 petits guichets sont vite pris d'assaut (Avis, Hertz, Thrifty), car les seuls moyens de visiter les merveilles alentours sont la voiture ou le voyage organisé.

Aéroport d'Ayers Rock (Connellan Airport)
Les guichets sont situés en face du tapis de réception des bagages, il est donc assez simple de s'organiser pour la réception des valises et de la voiture. Pour les voyages organisés avec les bus AAT Kings, le guichet est situé au même endroit que celui des loueurs de voitures.

Réception des bagages avec les guichets des loueurs au fond
Guichets des loueurs et des voyages organisés avec les bus AAT Kings
Le parking des loueurs est situé en face de l'aéroport, mais il nous faut chercher pendant quelques minutes car les indications ne sont pas très précises. Nous finissons par trouver la Toyota Corolla réservée via la société Hertz, qui est une berline de taille moyenne parfaitement adapté pour un couple et pour les routes goudronnées du Parc National de Uluru-Kata-Tjuta.

Cette fois, pas de surclassement malgré le statut le plus élevé (President's Circle) du programme fidélité Hertz Gold Plus Rewards, obtenu via la carte American Express Platinum : rien de surprenant pendant la haute saison touristique (juin, juillet, août).

Toyota Corolla
Toyota Corolla


L'aéroport est situé à une petite dizaine de minutes de Yulara, le seul village du coin. Ce dernier, à part les habitations des locaux et des employés des installations touristiques, un magasin de distribution IGA et quelques restaurants, offre des hôtels dont le quasi monopole appartient au groupe Accor. Ainsi, les prix sont très élevés, voire astronomiques, surtout pendant la haute saison, avec des tarifs à partir de 200€ la nuit, pouvant monter jusqu'à plus de 3000€ selon l'hôtel choisi ! Malgré cela, il faut réserver ses nuits bien en avance, étant donné le nombre limité de chambres et le succès du Parc National de Uluru-Kata-Tjuta, visité chaque année par des centaines de milliers de touristes.

Ainsi, 8 options sont proposées pour les hébergements sur place :

Parmi les plus luxueux d'Australie, cet hôtel exceptionnel offre des logements de rêve avec vue sur Uluru, et inclut dans son prix les transferts depuis/vers l'aéroport, la formule tout inclus, le wifi et des services très haut de gamme. Réservé aux budgets extrêmement élevés, c'est LE logement à privilégier pour qui peut se l'offrir. Comptez 1700 $AU (environ 1000€) par personne et par nuit, avec un minimum de deux nuits sur place, soit 6800 $AU (environ 4000€) pour un couple restant deux nuits !!

Hôtel 5 étoiles luxueux, à partir d'environ 450 à 500 $AU la nuit, selon l'offre promotionnelle du moment. A noter qu'une piscine non chauffée, le wifi gratuit et des restaurants sont disponibles sur place (à payer en supplément). Transferts vers/depuis l'aéroport inclus.

Hôtel luxueux également, qui propose notamment une piscine non chauffée, les transferts vers/depuis l'aéroport, le wifi gratuit et des restaurants sur place (à payer en supplément), à partir d'environ 400 $AU la nuit.

Hôtel haut de gamme proposant des appartements tout équipés avec cuisine et une ou deux chambres. A partir d'environ 400 $AU la nuit, le tarif inclut notamment le transferts vers l'aéroport, le wifi, et l'utilisation de la piscine de l'hôtel Desert Gardens. Aucun restaurant n'est disponible sur place, il faut donc acheter à manger dans le magasin IGA ou réserver une table dans un restaurant ailleurs dans Yulara.

Hôtel de gamme bien plus moyenne, il propose cependant une piscine non chauffée, du wifi gratuit et des transferts gratuits vers et depuis l'aéroport. A partir d'environ 300 $AU, il est plus abordable, mais les chambres sont loin de mériter un tel tarif. C'est cependant l'hôtel que nous avons choisi, car il s'agissait des chambres les moins chères encore disponibles quelques 2 mois avant notre séjour. Aucun restaurant n'est disponible sur place, il faut donc acheter à manger dans le magasin IGA ou réserver une table dans un restaurant ailleurs dans Yulara.

Equivalent au The Lost Camel Hotel, il offre à peu près la même chose (piscine non chauffée, wifi gratuit, transfert vers l'aéroport gratuit), à l'exception qu'il propose un restaurant (à payer en supplément) et un magasin de souvenirs sur place. A partir d'environ 300 $AU lui aussi, nous le trouvons bien plus confortable que The Lost Camel, même si le prix reste élevé par rapport à la qualité globale.

Logement plus accessible, destiné aux plus petits budgets, même si des logements avec salle de bain privée sont proposés à partir de 280 $AU. D'autres chambres avec une salle de bain commune à plusieurs visiteurs sont proposées à partir d'environ 230 $AU, tandis que des lits peuvent être réservés pour des tarifs plus bas, dans des chambres de 4 lits (mixtes) ou de 20 lits (non mixtes).

Une grande cuisine commune est proposée gratuitement, tout comme le wifi, une piscine et le transferts vers l'aéroport. Enfin, un restaurant est disponible sur place (à payer en supplément).

Option la moins chère, offrant des terrains de camping sans électricité à partir de 43 $AU, avec électricité à partir de 50 $AU, ou des cabanes à partir de 179 $AU.


Plan indiquant l'aéroport, les hôtels, le magasin IGA, et les lieux d'intérêt Uluru et Kata-Tjuta

Après 10 minutes de trajet depuis l'aéroport, nous arrivons à l'hôtel The Lost Camel, du groupe Accor. L'architecture de l'hôtel tente de se fondre dans le paysage environnant, avec des couleurs rappelant le désert.

Difficile de se tromper : une route, deux directions possibles, avec Alice Springs à l'Est, Yulara et le parc national de Uluru-Kata-Tjuta à l'Ouest
Façade du The Lost Camel Hotel
Globalement enthousiasmant, l'enregistrement est rapide, et la réception nous donne un plan des lieux, ce qui permet de repérer le magasin de distribution IGA, idéalement situé à une minute à pied de l'hôtel, mais aussi la piscine. De plus, l'hôtel Sails in the Desert est situé à seulement 5 minutes de marche, ce qui est avantageux car les départs pour les activités organisées en groupe se font juste devant ce dernier.

Réception
La piscine est jolie, mais les après-midi chauds (30°C) étant consacrés aux visites, le petit matin et le soir sont trop frais pour en profiter (10°C).

Piscine non chauffée, pas forcément agréable pendant l'hiver pour les plus frileux
Trouver la chambre ne fut pas simple, malgré les indications sur les murs, mais après quelques minutes, nous voilà installés. Si la pièce est jolie et parfaitement agencée, elle reste très petite, avec une douche de piètre qualité, comme le prouve la poignée de porte qui se casse après deux ouvertures et tombe en m'écorchant la cuisse. Pour 300 $AU (200€) la nuit, nous sommes en droit d'attendre bien davantage de la part du groupe Accor !!

Chambre Standard à 300 $AU / 200€ la nuit (prix août 2019)
Chambre Standard à 300 $AU / 200€ la nuit (prix août 2019)


SOUNDS OF SILENCE


L'activité Sounds of Silence est un repas en groupe donné au coucher du soleil, avec vue sur Uluru et Kata-Tjuta. Lors de celui-ci, une observation des étoiles est menée par un astronome, ce qui permet de profiter au mieux du ciel étoilé et dégagé de l'Outback. Attention, le repas se prolongeant une fois la nuit tombée, il peut faire frais pendant l'hiver australien, avec des températures tombant sous les 10°C.

A partir de 225 $AU par personne, le tarif inclut les transferts aller-retour en car depuis l'hôtel jusqu'au lieu du repas, ainsi qu'un apéritif, la nourriture et les boissons. Les réservations peuvent se faire sur le site internet Ayers Rock, de préférence en avance, surtout pendant la haute saison touristique de l'hiver australien (juin, juillet, août). Une confirmation doit être donnée à l'organisateur, au moins 24 heures avant la date du repas, par téléphone au +61 02 8296 8010 ou mail à travel@voyages.com.au, comme vous pourrez le voir sur leur site internet.

Pour connaître le point de rendez-vous de chaque hôtel, il suffit de demander à la réception de notre hébergement. Pour The Lost Camel, le rendez-vous est donné une heure avant le coucher du soleil, soit 17h/17h15, devant l'hôtel Sails in the Desert, à 5 minutes de marche. Là bas, un bus vient chercher les participants à l'activité Sounds of Silence.

Après un trajet plutôt court au milieu du désert de l'Outback, le chauffeur s'arrête devant une dune : nous sortons du car et suivons le chemin pour monter sur la dune.

Le car qui effectue le transfert aller - retour vers Sounds of Silence emprunte des pistes au milieu de l'Outback
Petite marche pour monter sur la dune
L'Outback, un paysage impressionnant
En haut, une plateforme pavée offre une vue royale sur Uluru d'un côté et Kata-Tjuta de l'autre ! De plus, le personnel nous offre des canapés apéritifs accompagnés de verres de champagne, eau et sodas. Ainsi, nous assistons au coucher de soleil sur ces merveilles de la nature : exceptionnel ! Au menu pour les petits fours : tartelette à l'oignon, flan carottes-crocodile, pain aïoli-crevette-citron vert, tartelette patate douce-citron, kangourou fumé-yaourt-poivron. Personnellement, après avoir vu et porté dans nos bras des bébés kangourous, impossible pour nous de goûter : mais beaucoup disent que le goût est excellent.

Niveau ambiance, un musicien propose un fond sonore à base de Didgeridoo, un instrument aborigène typique au son grave. Le personnel est très souriant, ce qui permet de passer un moment agréable. Tout cela nous rappelle le vin d'honneur lors des cérémonies de mariage à la française.

La vue sur Uluru depuis la plateforme, exceptionnel !
Musicien et son Didgeridoo
Petit bar qui sert les boissons à volonté sur la plateforme 
Petits fours
Petits fours
Un petit verre au coucher de soleil, devant Uluru

Le soleil se couche tout doucement, et c'est le moment de descendre de la plateforme afin de rejoindre les tables rondes qui nous attendent.

Monts Olga, ou Kata-Tjuta selon le nom aborigène
Coucher de soleil sur Kata-Tjuta
Les tables font là aussi penser aux célébrations de mariages : nous sommes répartis sur une dizaine de tables, avec une dizaine de personnes dans chacune d'entre elles. C'est ainsi l'occasion de faire la connaissance d'autres voyageurs, qui viennent aussi bien des quatre coins de l'Australie, que du reste du monde. A notre table : des italiens, espagnoles, français et australiens (Queensland et New South Wales).

Comme un mariage, mais c'est Uluru, Kata-Tjuta et le ciel étoilé qui remplacent la mariée !
Les tables de Sounds of Silence, avec les chauffages branchés lorsqu'il fait froid
Sounds of Silence
La nuit tombe sur le Red Center, et nous sommes installés du côté avec vue sur Kata-Tjuta, et non sur Uluru
Si le menu change par petites touches de temps en temps, il propose toujours des spécialités australiennes : barramundi (un poisson typique), kangourou, crocodile ou quandong (un fruit du désert australien) entre autres. Rassurez-vous, le plat principal et les desserts sont servis en buffet chaud et froid, cuisinés sur place, et les produits sont clairement indiqués, vous choisissez donc vous même ce que vous allez manger.

Menu Sounds of Silence, août 2019
Menu Sounds of Silence, août 2019
Menu Sounds of Silence, août 2019
Le repas débute par une entrée à base de soupe à la tomate, en service à table.

Tomato Soup
Ensuite vient le buffet chaud et froid, où chacun va se servir comme bon lui semble. Les produits sont de bonne qualité, même si ce n'est pas non plus la pointe de la gastronomie. En effet, l'activité Sounds of Silence permet avant tout de vivre une expérience unique dans un cadre exceptionnel, au coeur de l'Outback et de ses joyaux naturels. Si le repas permet de découvrir de façon agréable quelques produits australiens, il ne faut pas s'attendre à de la nourriture étoilée non plus.

Très bonne salade
Un bon repas, avec des produits de qualité
Buffet chaud et froid
Les produits sont cuisinés sur place
Au bout d'un moment, avant les desserts, le personnel éteint les lumières environnantes, afin de laisser toute l'assistance dans le noir le plus total. Si le ciel était déjà très impressionnant, avec un nombre incalculable d'étoiles, la Voie Lactée s'admire beaucoup mieux dans des conditions d'obscurité maximale.

Un astronome vient alors animer une séance d'observation du ciel, et nous permet, grâce à un pointeur laser, d'observer entre autres Jupiter, la Croix du Sud, Western Zodiac et les bras de la Voie Lactée. Deux télescopes sont d'ailleurs mis à disposition pour observer plus précisément les étoiles. Attention, pour les photos, seul du matériel spécifique permet de capter les images de la Voie Lactée ou autres étoiles, un simple smartphone ne suffisant pas...

Après ce moment de magie et rêverie, vient le moment des desserts. Ils sont servis sous forme de buffet, et sont d'excellente qualité. Ce fut clairement, pour nous, les meilleurs plats de la soirée. Au choix : cheesecake au citron, moelleux au chocolat, crumble aux pommes et au quandong, gâteau poire et myrtille, compote de prunes, pastèques, crème anglaise... de quoi se servir plusieurs fois !

Excellent cheesecake au citron
Pastèque
Délicieux crumble
Une fois les desserts engloutis, le personnel nous indique que l'expérience est terminée. Nous repartons donc en direction du car qui nous dépose là où nous l'avions pris quelques heures plus tôt, devant l'hôtel Sails in the Desert. Une vraie très belle soirée pour débuter notre court séjour vers Uluru, au coeur du Centre Rouge australien.



L'avis de Sushi et Maki :
/5
Sounds of Silence est une expérience exceptionnelle, avant tout pour le cadre qu'elle propose : assister au coucher de soleil avec une vue imprenable sur Uluru et Kata-Tjuta, puis dîner sous les étoiles de l'Outback. Côté gastronomie, les produits sont de bonne qualité et le menu permet une belle découverte de quelques spécialités australiennes, sans pour autant laisser un souvenir inoubliable.

Alors, faut-il réserver cette activité quoiqu'il en coûte lors d'un séjour dans le Red Center ?
  • OUI
Pour les visiteurs prêts à payer 225 $AU pour passer un bon moment, dans le confort d'un restaurant, sans avoir à chercher un point de vue idéal pour observer Uluru et Kata-Tjuta.
  • NON
Pour les budgets serrés : assister au coucher de soleil sur Uluru est gratuit depuis un grand nombre d'endroits alentours, manger à la belle étoile est possible ailleurs, et partager un repas à la même table que de parfaits inconnus, surtout pour les non anglophones, ne plaît pas forcément à tout le monde. Les mauvaises langues pourraient enfin ajouter que le "Son du Silence", du nom de l'activité, ne s'entend justement à aucun moment de la soirée, à cause des discussions contantes des invités.

De notre côté, nous en ressortons très heureux, avec des souvenirs étoilés plein la tête, et retenons le confort de se voir servir un verre de champagne et un bon repas dans un endroit si privilégié.



J15 : découverte des merveilles du Centre Rouge australien, lors d'une journée mémorable dans le Parc National de Uluru-Kata Tjuta.

Une idée de programme pour un voyage en Australie ? Voici le nôtre sur 32 jours.

A la recherche d'une expérience de rêve auprès des animaux emblématique de l'île-continent ? Découvrez ce qui vous attend dans l'inoubliable Australia Zoo, non loin de Brisbane.

En visite dans la capitale économique de l'Australie ? Voilà comment vous occuper lors d'une journée à Sydney.

J1 - J2 : nous arrivons à Perth, ville de plus d'un million d'habitants la plus isolée au monde. Voici nos premiers pas dans la capitale du Western Australia.

Direction le Top End, dans le Northern Territory, pour une journée de détente à Darwin.

Pour trouver toutes les informations nécessaires avant de partir en Australie, c'est par ici.