MENU

vendredi 10 avril 2020

J15 / 32 : VISITE DU PARC NATIONAL D'ULURU-KATA TJUTA

Nous sommes le 24 août 2019, J15 dans notre voyage, au sud du Northern Territory, au plein coeur de ce qu'on appelle traditionnellement le centre rouge de l'Australie.

Ici, le désert s'étend à perte de vue, sur des milliers de kilomètres. Les températures extrêmement chaudes de l'été font de l'hiver australien la haute saison touristique dans la région. Mais, quelque soit la période choisie, les pluies sont rares, et vos chances de vivre un séjour ensoleillé importantes.
Malgré son isolement presque total, cette région attire des visiteurs des quatre coins du monde, principalement pour le trésor qu'elle renferme : l'incroyable Uluru (Ayers Rock en Anglais).




Uluru (nom aborigène) ou Ayers Rock (nom en anglais)

Uluru vu depuis l'avion.


Immense monolithe vénéré par les aborigènes, la loi australienne interdit officiellement son ascension depuis la fin 2019. D'une hauteur d'environ 348 mètres, ce rocher géant de grès rouge est posé au milieu du désert, avec une largeur est de 1,5km, pour une longueur maximale de 3km. Ce joyau de la nature est ainsi plus haut et plus imposant que bon nombre de monuments tels que la Tour Eiffel.

Voilà de quoi se faire une petite idée de l'immensité d'Uluru.

Mais attention, Uluru n'est pas seul. Il fait partie du très beau parc national d'Uluru-Kata Tjuta, en compagnie d'une formation rocheuse tout aussi impressionnante de 36 dômes rouges, appelée Monts Olgas, ou Kata Tjuta pour les aborigènes.

Darwin est situé à environ 2000km vers le nord, Adelaïde 1500km au sud, Brisbane 3000km à l'est, et Perth 2000km à l'ouest. Enfin, la plus grande ville la plus proche est Alice Springs, située à 450km de là, vers l'est.



Les deux formations sont séparées d'une cinquantaine de kilomètres, pour 40 minutes de trajet sur la route bitumée qui les relie. L'accès au parc national est payant : comptez 15€/25AUD par visiteur de plus de 16 ans, pour un pass valable 3 jours d'affilée, sachant qu'il n'existe pas de pass pour exclusivement un ou deux jours. Pour une famille de 2 adultes et 2 enfants, un ticket spécial à 40€/65AUD est vendu. Enfin, pour les 5 à 15 ans, comptez 8€/12,50AUD, alors que les moins de 4 ans visiteront le parc gratuitement.


Les pass peuvent être réservés sur le site officiel, ici.



Le parc est ouvert de 6h à 19h30, soit lorsque le parc n'est pas plongé dans l'obscurité de la nuit. Pendant les trajets en voiture, il faut faire attention aux animaux qui peuvent traverser la route, et ceux-ci ont la fâcheuse habitude de s'animer pendant la nuit.

Parmi les incontournables à faire dans le parc : randonner autour d'Uluru, au milieu de Kata Tjuta, et observer le coucher de soleil sur le rocher sacré.


Pour cela, nous avons choisi de dormir à l'hôtel The Lost Camel, membre de Accorhotel qui possède le monopole hôtelier dans le coin. Ces derniers ont construit l'Ayers Rock Resort, dans le petit "village" de Yulara, composé des différents hôtel Accorhotel, du camping, de quelques magasins et de quelques restaurants. The Lost Camel est situé à 25km/25min de Uluru, et 50km/45min de Kata Tjuta.


ULURU, SYMBOLE MYTHIQUE DE L'AUSTRALIE



Nous commençons notre journée par Uluru, le plus connu des trésors du Centre Rouge. En sortant de Yulara, où se trouve l'Ayers Rock Resort, impossible de se perdre : soit nous tournons à gauche pour aller vers le parc national, soit à droite pour aller à l'aéroport ou vers Alice Springs.

C'est facile de se repérer !

Nous achetons le pass 3 jours à l'entrée du Parc National, très facilement. Bon à savoir pour les prochains jours : une fois le ticket acheté, nous pourrons passer dans la file réservées aux porteurs de tickets, ce qui permet d'entrer dans le parc sans faire la queue.


Entrée du Parc National Uluru-Kata Tjuta. A droite la caisse pour acheter les billets, à gauche la file pour les porteurs de billets.

Notre objectif est de faire l'une des promenades possibles autour du rocher : Kuniya Walk. Celle-ci démarre au niveau d'un parking dédié et mène jusqu'à un petit plan d'eau, situé au pied du rocher et appelé Mutitjulu Waterhole. Puis, nous irons jusqu'à Kata Tjuta pour nous balader dans Walpa Gorge. Enfin, nous retournerons à Uluru pour un coucher de soleil mémorable.


Plan des différentes balades autour d'Uluru, ainsi que des parkings.

Nous nous rapprochons de plus en plus de Uluru. Il y a peu de monde sur la route, malgré la haute période touristique.

A l'horizon, pas de bouchons mais un énorme rocher : Uluru.

Une vingtaine de minutes après avoir quitté l'hôtel, nous arrivons au niveau du Cultural Center. Nous décidons d'aller jeter un oeil avant de poursuivre jusqu'au point de départ de la randonnée.


Accès au Cultural Center depuis le parking dédié.

Produits à la vente dans le Cultural Center.

Nous apprenons beaucoup de choses à propos de la culture aborigène locale. 

La décoration est traditionnelle.

Nous poursuivons la route sur moins de 10 kilomètres et arrivons au parking de Kuniya Walk. Ici, pas de guide, mais un chemin à suivre à son rythme, en s'arrêtant lorsque bon nous semble. Il y a quelques voitures sur place, mais pas de foule qui gâcherait la visite.

Parking de Kuniya Walk, au pied d'Uluru.

Le début de la courte randonnée se situe au pied du parking, c'est encore une fois impossible de se tromper.

La vue sur Uluru dès le début de la randonnée. De loin, il paraissait bien différent ! Mais c'est très beau.

Magnifique décor !! 

 Chapeau ou casquette obligatoires. Il y a aussi quelques mouches, mais bien peu par rapport à ce que la légende nous promettait.

Le chemin se poursuit au pied de ce monument mythique. 

Nous passons devant une petite cave.

Quelques bancs parsèment le chemin jusqu'au petit bassin final.




Quelques arbres trouvent le moyen de pousser au milieu du désert. L'ombre du rocher leur apporte un peu de fraîcheur selon le moment de la journée.



Plateforme de plein pied mise en place pour accéder à des peintures aborigènes.



Peintures aborigènes.



Peintures aborigènes.

Le décor offre de jolies couleurs.

Nous arrivons enfin au Mutitjulu Waterhole. L'endroit est charmant, et le silence qui règne sur les lieux invite au respect envers ce rocher mythique et sacré. Un petit banc est placé face au bassin, pour ceux qui voudraient faire une petite pause.

Mutitjulu Waterhole.

Les couleurs changent un peu selon l'intensité du soleil.

Nous disons maintenant au revoir à Uluru, que nous reverrons le soir même pour le coucher du soleil. Nous retournons au parking afin de manger un sandwich, et poursuivre la visite du côté de Kata Tjuta. Nous avons acheté les sandwich dans la seule épicerie de l'Ayers Rock Resort : le choix est faible, mais il a le mérite d'exister.


KATA TJUTA, LES MAGNIFIQUES SOEURS DE ULURU


Après 40 à 50 minutes de route, nous arrivons au parking de Walpa Gorge : c'est le nom donné à ce chemin qui serpente au milieu de Kata Tjuta. Plusieurs voitures sont garées, mais encore une fois la visite se fera agréablement.


Le début de la randonnée se fait avec un très léger dénivelé, dans un décor incroyable.

La petite montée nous fait arriver devant 2 grands dômes de roche orangée.

Nous tournons la tête vers la gauche.

...puis vers la droite, où se situe un banc très photogénique.

Oui, très photogénique et très seul !

Des petits ponts jalonnent le chemin.

Nous trouvons de la verdure à l'ombre des immenses Monts Olgas, l'autre nom des Kata Tjuta. 

Il y a une atmosphère mystique et un silence impressionnant au milieu de ces parois immenses.

Encore un banc en cas de pause.

Voilà de quoi se rendre mieux compte de l'immensité des parois rocheuses.

Dans le Centre Rouge, le Soleil n'est jamais bien loin ! Les mouches non plus, il y en a d'ailleurs un peu plus qu'à Uluru.

Plusieurs trous dans les parois.

Du vert, du orange, du rouge, du marron, du bleu...

Nous n'avons jamais été autant fasciné par un banc.

Un peu plus d'une heure après le début de la randonnée, nous sommes de retour au sommet de la montée initiale. La promenade se fait en aller/retour sur un chemin unique, en ligne droite. Nous avons fait beaucoup d'arrêts photos, le trajet peut donc être réalisé plus rapidement.

 Le sommet de la montée initiale.

La descente vers le parking.

Un dernier coup d'oeil derrière nous.

Il est temps de quitter les incroyables Monts Olgas/Kata Tjuta, pour aller admirer le coucher de soleil sur Uluru. Nous n'oublierons pas cette formidable promenade, moins connue que son grand frère mais tellement dépaysante !


INOUBLIABLE COUCHER DE SOLEL SUR ULURU


Pour vivre ce moment incroyable, nous décidons de nous garer sur un parking dédié à l'observation du coucher de soleil sur Uluru. Nous le ferons les deux jours de notre présence sur place. Nous choisissons le "Car Sunset" le plus proche de l'entrée/sortie du parc national, côté Ayers Rock Resort.


Le car sunset que nous avons utilisé est en haut à gauche sur cette carte.

Le coucher de soleil est prévu pour 18h15, nous arrivons une heure avant. il y a déjà énormément de monde.

Photo de la partie la moins achalandée du parking, une heure avant le coucher du soleil.

Chacun veut trouver le meilleur emplacement pour la photo, et il est donc impératif de ne plus bouger lorsque nous trouvons un endroit qui nous plaît. Plusieurs personnes essaieront de nous pousser sans aucun respect de la règle "premier arrivé, premier servi", mais nous profitons tout de même du spectacle.

La palette de couleurs est impressionnante.

Les couleurs sont magnifiques, c'est une immense chance de pouvoir être présents au pied de ce rocher mythique, véritable coeur de l'Australie.

Le rocher est bien clair...

...et va s'assombrir...

 ...devenir rouge orangé...

 ...tendant de plus en plus vers le rouge et le brillant...

 ...avant que l'ombre ne gagne du terrain...

 ...et n'envahisse petit à petit la moitié de Uluru...

 ...dépasse la moitié...

 ...et recouvre complètement l'ensemble du rocher.

 Le ciel bleu disparaît à son tour...

...Uluru s'assombrit de plus en plus...

 ...et la nuit s'installe jusqu'au lendemain, plongeant le rocher dans l'obscurité.

Enfin, nous rentrons à l'hôtel en suivant le cortège de voitures qui quitte Uluru. Il faut rester prudent, car les animaux sortent la nuit et peuvent traverser la route à tout moment. Le bruit du convoi éloigne surement les animaux, mais mieux vaut rester prudent.

La route du retour nous laisse tout de même de beaux paysages.

Magnifique paysage sur la route du retour, mais attention aux kangourous.

Après un repas au Ilkari Restaurant, situé dans l'hôtel Sails in The Desert, nous rentrons dormir la tête pleine de souvenirs inoubliables.



L'avis de Sushi et Maki :
/5

Le Parc National de Uluru-Kata Tjuta est un symbole de l'Australie. S'approcher au plus près de ce rocher mythique, dans une des régions les plus reculées au monde est une expérience très forte. Les couleurs qui se présentent à nous sont uniques, et l'atmosphère environnant de l'Outback ne peut pas laisser indifférent.
Nous pouvons trouver des raisons de vouloir "sauter" cette étape : son isolement qui oblige le plus souvent à faire un grand détour par rapport aux autres points d'intérêts, le monopole hôtelier qui autorise des prix exorbitants pour les hébergements, le côté très "usine à touristes" qui peut se ressentir par moment...
Malgré tout, nous ressortons conquis par ces roches incroyables, cet atmosphère mystique et ces paysages envoûtants. C'est pourquoi Uluru-Kata Tjuta reste pour nous un incontournable à faire au moins une fois lors d'un voyage dans l'île-continent.




J14 : premiers pas dans le Centre Rouge, lors d'un repas gastronomique avec coucher de soleil sur Uluru. Bienvenue à Sounds of Silence, une expérience unique.

J15 : découverte des merveilles du Centre Rouge australien, lors d'une journée mémorable dans le Parc National de Uluru-Kata Tjuta.

Une idée de programme pour un voyage en Australie ? Voici le nôtre sur 32 jours.

A la recherche d'une expérience de rêve auprès des animaux emblématique de l'île-continent ? Découvrez ce qui vous attend dans l'inoubliable Australia Zoo, non loin de Brisbane.

En visite dans la capitale économique de l'Australie ? Voilà comment vous occuper lors d'une journée à Sydney.

J1 - J2 : nous arrivons à Perth, ville de plus d'un million d'habitants la plus isolée au monde. Voici nos premiers pas dans la capitale du Western Australia.

Direction le Top End, dans le Northern Territory, pour une journée de détente à Darwin.