MENU

dimanche 15 mars 2020

EMIRATES EN CLASSE ECO DE DUBAÏ A PERTH

Dans le cadre de notre voyage de noces, nous partons depuis Dubaï pour Perth, en Australie Occidentale.
Après une première expérience inoubliable en Business Class chez Emirates entre Lyon et Dubaï, nous revenons à la réalité en douceur. En effet, il y a sûrement moins agréable que le fameux A380 de la compagnie nationale émiratie pour revenir à la classe économique.

L'avion doit partir à 2h45 du matin heure locale pour arriver, après 10h50 de vol, à Perth à 17h35.

CHECK-IN

Nous arrivons pour le check-in près de 3h avant le décollage, et déjà une foule attend pour s'enregistrer. Cependant, le guichet n'est pas exclusivement réservé à notre vol, donc attendez vous à voir du monde quelque soit l'heure de votre arrivée.

L'hôtesse nous accueille froidement, mais efficacement. Nos valises de 23kg chacune ne pose pas de problèmes grâce à la généreuse politique d'Emirates qui autorise 30kg par bagage enregistré en soute.

L'embarquement commence 45 minutes avant le décollage.


CONFORT


L'avion est partagé en 2 étages : celui du haut est réservé aux voyageurs Business et First Class, ainsi qu'aux Economy "Preferred Seating" ayant payé un supplément. L'étage du bas est réservé aux Economy "classique", et est disposé en rangées de 10 sièges : 3-couloir-4-couloir-3. Pour un plan détaillé de l'avion, c'est par ici.

Disposition des 10 sièges en 3-4-3 à bord d'un avion A380 de chez Emirates.

L'A380 est connu pour sa taille inégalée, nous pouvons donc espérer profiter d'un espace plutôt confortable pendant le vol. Finalement, cela ne nous saute pas aux yeux au premier abord. Ni au second, ni à aucun autre d'ailleurs. Le siège est agréable, ni plus ni moins que chez les compagnies concurrentes.


Espace pour les jambes correct, sans plus.

L'espace pour les jambes est correct, mais nous nous attendions à mieux. Le dossier est inclinable mais là encore, rien de différent par rapport aux concurrents. En revanche, le repose tête peut se replier sur les deux côtés, ce qui permet de se "coincer" la tête pour mieux dormir : un petit détail qui permet de mieux dormir !


Les côtés du repose tête se rabattent vers le centre pour maintenir la tête pendant la sieste !

Les toilettes sont élégants, avec un parfum mis à disposition des voyageurs. Les savons et produits sont de qualité, Emirates nous fait plaisir sur ce point là aussi.


ENTERTAINMENT


Voici incontestablement le point fort de la compagnie : son immense catalogue de films et de séries ! Notamment les films les plus récents. Le catalogue est identique quelque soit la classe de billet choisie. On notera par exemple un large éventail de films Marvel ou Disney au choix, ainsi que des chaines diffusant du contenu en direct comme CNN, BBC World News, Euronews ou encore Sky News. Bien sûr, la musique n'est pas en reste avec un catalogue tout aussi élargi.

De plus, l'écran est plutôt réactif et les écouteurs Emirates sont agréables, car ils englobes bien l'oreille, permettant de réduire le (faible) bruit alentour. Nous trouvons aussi des vignettes permettant de signaler à l'équipage nos préférences en matière de sommeil : en violet nous ne voulons pas être dérangés pendant le vol, en vert nous souhaitons être réveillés pour le repas, et en jaune pour la vente d'articles.


Casque Emirates, accompagné des vignettes de préférence pour le sommeil.

Le deuxième énorme point positif se trouve juste en dessous de l'écran : une prise usb et une prise de courant classique pour brancher un ordinateur, une tablette ou encore un smartphone ! De quoi arriver à destination avec des batteries encore pleines. Hélas, la prise de courant n'est pas disponible dans tout les sièges (un siège sur deux), à l'inverse de la prise usb.

Chaque passager à droit à 20Mb de donnée wifi gratuite, à utiliser dans les deux heures après son activation depuis son appareil mobile. C'est peu, mais suffisant pour envoyer quelques messages ou lire des mails.


VOL


Un kit de "survie" nous est donné en economy class : il est composé d'une brosse à dent, un dentifrice, une paire de chaussettes, des bouchons d'oreilles, et un masque pour les yeux.

Très vite, l'avion décolle, puis on nous sert un sachet de mini bretzel et un verre de jus d'orange. Après avoir profité un bon moment des films à disposition, le repas est servi : nous prenons tout les deux de l'agneau avec du riz et de la salade. Du pain, du beurre, de l'eau et une entrée à base de légumes accompagnent ce plat. Le dessert est un bon gâteau au chocolat.

Nous remarquons pendant l'ensemble du vol que le personnel n'est pas spécialement emballé d'être là, sans être pour autant désagréable. Nous dirons qu'il est un peu froid, mais comment être au sommet de sa forme auprès de centaines de passagers, pendant près de 11h ? Cependant, le personnel ne nous propose même pas d'eau en dehors des repas, chose pourtant commune chez presque la totalité des autres compagnies pour les vols longs courrier, low cost comprises ! Peut être aurons nous raté leur passage, mais c'est tout de même une déception pour nous.

Avant d'arriver à Dubaï, on nous sert un sandwich-omelette ni bon ni mauvais, composé de d'oeuf et de fromage, en guise de petit déjeuner chaud.
Dans l'ensemble, la nourriture est correcte, rien de mauvais mais rien de transcendant non plus.

Malgré le repose tête amovible et la qualité d'insonorisation impressionnante de l'avion, nous aurons très peu dormi durant ces 10h50 de vol. Heureusement, la bibliothèque numérique inépuisable mise à disposition par Emirates permet de faire passer le temps plus vite.

Ensemble élégant, mais moins confortable que ce que l'on attendait.


L'avis de Sushi et Maki :
/5

Si l'incroyable Airbus A380 de chez Emirates impressionne par sa taille et ses sièges en classes supérieurs, notre vol en classe économique aura été juste correct. L'incroyable bibliothèque numérique, la qualité d'insonorisation, le kit, ou encore le repas honorable qui nous a été servi sont les points forts. Mais si nous comparons ce vol à nos expériences chez Japan Airlines, Delta, Virgin, Qantas ou encore KLM, force est de constater que la classe économique de Emirates arrive juste derrière. L'immensité de l'avion rallonge inexorablement les temps d'attente, que ce soit pour l'enregistrement, la montée et la descente de l'avion. Le personnel au sol comme en vol n'aura pas été toujours à la hauteur de sa réputation. Finalement, nous gardons un meilleur souvenir d'un vol de 9h avec la compagnie low cost Jetstar, entre Sydney et Honolulu, que ce vol avec Emirates. Peut être sommes nous tombés un jour sans, mais le résultat est là : un vol correct certes, mais nous nous attendions à mieux.



Déçu par la classe éco, mais émerveillé par la Business ! Voici notre review d'un vol Emirates en Business Classe.

Burj Khalifa, la plus haute tour du monde, le Dubaï Mall et le spectacle La Perle : venez passer une journée à Dubaï avec nous.

L'aéroport international de Dubaï est immense, et son terminal 3 est reservé à Emirates. Voici notre guide.

Quel hôtel choisir en bord de mer à Dubaï ? Lisez notre test du The Retreat Palm Dubaï MGallery by Sofitel, dans le quartier The Palm. 

Dans Burj Al Arab, incroyable hôtel "7 étoiles" de Dubaï, venez découvrir le Scape Restaurant face au Golfe Persique.

Devant la grande quantité de salons disponibles à l'aéroport international de Dubaï, voici notre review du salon Marhaba du Terminal 3, pour vous aider à choisir.

Découvrez la classe économique haut de gamme de chez Japan Airlines, dans notre test en 2019.

En séjour dans l'ouest de l'Australie ? Découvrez notre guide de l'aéroport international de Perth.