MENU

dimanche 15 mars 2020

EMIRATES EN BUSINESS CLASS DE LYON A DUBAÏ

L'aéroport international de Dubaï est le QG mondial de la compagnie Emirates : un vol avec cette dernière à destination du petit Emirat est donc la première expérience touristique locale que les visiteurs vont apprécier (ou non).


Emirates

Les vitrines les plus connues de cette compagnie ne sont autres que les exceptionnels siège en Business Class et First Class. Or, pendant l'été et sa chaleur (juillet, août, et dans une moindre mesure juin et septembre) qui est la période basse pour le tourisme à Dubaï, ces classes de siège ont plus de mal à se remplir. Il est ainsi improbable que Emirates laisse un de ces avions voler avec ces classes les plus luxueuses presque vides.

C'est pourquoi cette période est la plus propice à la réalisation d'un petit miracle : être surclassé en Business Class gratuitement ! Pour nous, il s'agissait d'un vol direct entre Lyon et Perth début août 2019. Obtenir un siège d'une valeur de 4000€ à 5000€/personne alors que vous n'avez payé que la classe économique (300€/personne), c'est un rapport qualité/prix qui vaut son pesant de croquettes pour chats. En revanche, aucun espoir d'obtenir un siège en First Class, leurs prix encore plus exorbitants rend impossible un tel surclassement.


OPTIMISER VOS CHANCES


Un tel surclassement est et sera toujours une question de chance, donc mieux vaut ne pas se rendre à l'aéroport en étant persuadé que ça va marcher, au risque de vivre une grosse déception : cela permet simplement d'augmenter légèrement les chances de tomber sur le gros lot. Voici les conseils que nous avons suivi pour optimiser cette chance.
  • Arriver tôt au guichet Emirates de l'aéroport pour l'enregistrement : en effet, s'il reste des sièges vides en Business Class, vous aurez mathématiquement plus de chances de les obtenir en arrivant parmi les premiers que parmi les derniers. Alors on se lève tôt pour avoir une chance de finir sa nuit sur des matelas confortables à plus de 10.000m d'altitude !
  • Se mettre sur son 31 : bon en réalité ce n'est pas une obligation d'enfiler sa plus belle robe ou son costume le plus élégant, mais l'idée ici est de se mettre à la place du personnel d'Emirates. Sachant que les clients de la Business ont payé leur billet entre 4000€ et 5000€, la compagnie se doit de les choyer un maximum. Elle sera ainsi plus encline à surclasser une personne qui pourra se "fondre" parmi les clients payeurs, qu'une autre en tongs et marcel qui dénotera et verra écrit sur son front : "j'ai payé 300€ et vous 5000€, mais on a les même sièges ! Elle est pas belle la vie ?"
  • Être souriant, poli et calme : évidemment des personnes courtoises, calmes et heureuses de voyager auront plus de chances que d'autres grossières ou bruyantes,.
  • S'inscrire au programme fidélité Emirates Skywards : il s'agit du programme de fidélité clients de la compagnie. Cette dernière préfèrera systématiquement surclasser une personne inscrite au programme, car elle aura plus de chance de re-voler dans l'avenir avec Emirates. Et la fidélité client dans un monde très concurrentiel est récompensée.
  • Être facilement "déplaçable" : un client sans besoin particuliers aura forcément plus de chance d'être surclassé qui celui qui a réservé des menus spéciaux ou qui voyage à plusieurs. Le menu spécial devra être transmis à la business class, ce qui représente plus de travail, et il faudra trouver des sièges pour 3, 4 ou plus de personnes au lieu de une ou deux. Plus c'est simple, plus vous aurez de chance.


NOTRE VOL EN BUSINESS CLASS DE LYON A DUBAÏ



Nous voilà donc dans la file d'attente pour l'enregistrement de nos bagages au guichet Emirates de l'aéroport de Lyon, vers 19h, pour un départ à 21H55, début août 2019. Il n'y a que deux familles devant nous, nous n'attendons que très peu. Le check-in se fait assez rapidement, et l'hôtesse confirme nos billets multi-destination en classe économique, Lyon-Dubaï puis 3 jours après Dubaï-Perth. Nous apercevons un responsable de chez Emirates qui observe la scène, rien de bien particulier à signaler. A noté que nous n'avons rien demandé au guichet, mais il est tout à fait possible de demander si un surclassement gratuit est possible, de façon courtoise, en parlant éventuellement d'un voyage de noces ou d'une occasion spéciale. Ça ne coûte rien d'essayer après tout.

Arrive enfin le moment de l'embarquement, à 20h45 (1h avant le départ : les portes de ferment 20 minutes avant le décollage). A ce moment là, nous n'avons plus d'espoir d'être surclassé, car nous n'avons eu aucune info. Lorsque l'hôtesse prend nos billets pour les scanner avant de nous laisser entrer dans le couloir d'embarquement, une lumière rouge s'allume au lieu de la lumière verte habituelle et un message d'erreur apparaît sur son écran. Elle garde soudain nos deux billets, puis en imprime deux nouveaux. Avant de nous glisser à l'oreille de façon très discrète : "vous avez été surclassés, profitez bien, bon vol". (Ce surclassement ne vaut que pour le vol Lyon-Dubaï, pas pour le second vol Dubaï-Perth)

Incroyable !!! Un homme nous indique alors un couloir différent de celui des passagers en classe économique : les privilèges de la Business Class commencent !


On aperçoit le couloir (D21 en jaune) réservé aux First et Business Class, vers l'avant de l'avion

Une fois dans l'avion, nous traversons l'espace réservé à l'incroyable First Class Emirates, puis nous voilà à bord de la Business Class pour un vol direct de 6h20, qui part de Lyon à 21h55 pour arriver à Dubaï le lendemain à 6h15. (2h d'avance aux Emirats sur la France)

Nous sommes accueillis par l'homme qui observait le check-in au guichet quelques heures plus tôt : il nous indique que c'est lui qui est à l'origine du surclassement ! Il a vu, grâce à notre compte fidélité de la compagnie, que nous faisions escale pendant 3 jours à Dubaï avant de partir pour Perth, et dit que ça l'a motivé à nous faire ce cadeau. Bingo, Nous le remercions infiniment et mesurons toute la chance que nous avons eu !! Le voyage de noces commence bien !!!


Les fameux sièges de la Business Class : on en manque pas de place !!!


L'espace qui nous est offert est impressionnant ! Il y a même des rangements pour les chaussures, les téléphones ou autre. Si vous allongez uniquement la partie du siège réservée aux jambes, il y aura toujours de la place entre le siège et l'écran pour se déplacer.


Jambes allongées et rangements

Pour la simple et bonne raison que le siège peut s'allonger complètement pour vous permettre de dormir comme sur un vrai lit une place. Oui, exactement comme sur un vrai lit, car si vous voulez piquer un somme, l'hôtesse vous apporte un petit matelas qu'elle superpose soigneusement sur votre chaise : le grand confort à 10.000m d'altitude !


Matelas installé sur le siège, de quoi bien dormir


La petite couette car il fait frisquet là haut. Qui a dit que les vols longs courriers étaient fatigants ?

Mais avant de dormir, revenons à l'accueil. Une fois installés, on nous sert immédiatement un verre de champagne accompagné d'une assiette de cacahuètes apéritif. Délicieux !

En fouillant un peu tout autour de nous, nous trouvons des chaussons, des chaussettes, un casque Emirates pour les divertissements, et une trousse de toilette de la marque Bulgari (!) offerte. A l'intérieur, on y trouve, selon que vous soyez un homme ou une femme, des produits de marque : un déodorant Rexona, un rasoir jetable, de la crème après rasage, un paquet de mouchoir, et des produits luxueux Bulgari comme un parfum et une lotion pour le corps.


Du beau monde là dedans !

On nous présente très vite le menu, composé d'un choix impressionnant d'alcools et cocktails, et du repas en plusieurs services du jour : entrée (à choisir entre 2), plat principal (à choisir entre 3), dessert (à choisir entre 4) et petits sur-dessert.


Cocktails : nous avons aimé le Virgin Mojito, le Cosmopolitan et le Kir Royale


Choix d'entrées (sardines en salade ou rillettes de saumon) et de plats (agneau, poulet ou poisson)


Choix de desserts (gâteau à la framboise, au chocolat, fruits ou fromages)

Au moment d'être servis, les hôtesses mettent en place un plateau devant nous, et étendent par dessus un joli drap blanc. La serviette en tissu et les couverts sont haut de gamme, de même que les assiettes et les verres. Ici, pas d'ustensiles en plastique jetable !


Rillettes de saumon et salade. On remarque la micro bouteille d'huile en verre, ainsi que le sel et le poivre !

En plus de ça, nous avons bien entendu la possibilité de profiter de l'immense bibliothèque numérique d'Emirates, qui est la même quelque soit la classe du billet choisie. A noter que l'écran est extrêmement réactif, nul besoin d'appuyer dix fois sur un film afin de lancer la lecture ! C'est très agréable.


Une partie de la sélection de films MARVEL disponibles dans la flotte Emirates

Nous dirons aussi un mot sur...les toilettes, où nous trouvons à notre disposition des parfums et produits d'hygiène très haut de gamme. Aucun détail n'est oublié, et c'est encore un point extrêmement positif. Finalement, après ce bon repas, étant donné l'heure tardive, il est temps de dormir pour arriver en forme à Dubaï dans quelques heures. Après réflexion, nous nous en voulons presque d'avoir dormi durant le vol car il nous a paru trop court !!!

Une fois arrivés à l'aéroport international de Dubaï, nous descendons bien sûr dans les premiers, juste après la First Class et avant les centaines de passagers de la classe économique. Encore un détail qui fait vraiment plaisir !



L'avis de Sushi et Maki :

/5

Comment mettre une autre note que 5/5 pour ce vol ! Bien sûr, il faut comparer ce qui est comparable, mais la Business Class de la compagnie Emirates fait vraiment partie des meilleurs au monde. De l'entrée dans l'avion jusqu'à la sortie, tout est luxe, confort et très haut niveau de prestations. Alors pour les voyageurs à (très très) gros budget, c'est l'assurance d'un vol des plus luxueux. Pour les autres, il n'y a plus qu'à mettre toutes les chances de son côté et croiser les doigts très fort pour espérer être parmi les heureux élus qui seront surclassés gratuitement !


P.S. : en période de faible affluence, il existe une deuxième possibilité d'être surclassé, avec deux différences importantes cependant : il faut payer et le surclassement est bien évidemment garanti.
Comment ça marche ? Quelques jours avant votre vol, si des sièges Business sont disponibles, vous recevrez un mail vous proposant d'en acheter un à "moindre frais", soit 400€ pour chacun de nous ce jour là. Ce qui nous aurait donné un billet à 700€ en Business, au lieu des 300€ prévus en Eco.



Burj Khalifa, la plus haute tour du monde, le Dubaï Mall et le spectacle La Perle : venez passer une journée à Dubaï avec nous.

Envie d'un hôtel tout confort haut de gamme après ce vol inoubliable ? Lisez notre test de l'hôtel The Retreat Palm Dubaï MGallery by Sofitel !


Dans Burj Al Arab, incroyable hôtel "7 étoiles" de Dubaï, venez découvrir le Scape Restaurant face au Golfe Persique.

L'aéroport international de Dubaï est immense ! Lisez notre guide sur le Terminal 3.

Quel salon privé choisir dans cet aéroport de Dubaï ? Voilà notre review du salon Marhaba, au coeur du Terminal 3.

Pour vivre un immanquable de Dubaï, passez une journée au parc aquatique géant Aquaventure !

Découvrez la classe économique haut de gamme de chez Japan Airlines, dans notre test en 2019.