MENU

lundi 16 mars 2020

CHUTES DU NIAGARA : UNE DEMI-JOURNEE COTE AMERICAIN

Le jeudi 10 octobre 2019 est le premier de nos deux jours de visite aux Chutes du Niagara, à mi-chemin entre l'Ontario (Canada) et l'état de New York (USA)


Vue sur American Falls, depuis le Canada.


Nous avons prévu une demi-journée pour visiter le côté américain des Chutes, puis une journée entière pour le côté canadien, qui présente le plus d'intérêt.

Les Chutes du Niagara sont composées de 3 chutes d'eau impressionnantes :
  • American Falls : 300 mètre de large pour une trentaine de mètres de haut. Des gros rochers se situent à ses pieds, sur l'eau, à cause d'un ancien éboulement. Situées côté américain.
  • Bridal Veil Falls : signifiant "les chutes du voile de la mariée", elles sont situées juste à côté de American Falls, séparées d'elles par le petit îlot de Luna Island. Ne faisant que 17 mètres de large, elles sont tout de même puissantes. Côté Américain.
  • Horseshoe Falls : signifiant "chutes en fer à cheval", à cause de leur forme caractéristique. Ce sont les plus grandes chutes avec 800 mètres de large pour plus de 50 mètres de haut. L'île de Goat Island les sépare des deux chutes précédentes. Situées côté canadien, ce sont les plus impressionnantes des trois.

Notre hébergement est situé dans la partie canadienne, à 15 minutes de marche de la frontière entre les deux pays nord-américains, qui sont reliés par le Rainbow Bridge. Il s'agit de l'excellent Vittoria Hotel and Suites. Grâce à cette proximité, nous pouvons laisser la voiture dans le parking (10€/15CAD par jour) sans avoir à nous préoccuper pour le stationnement.


Côté canadien, il existe une navette payante pour se déplacer plus rapidement : la navette Wego. Un pass pour 24h coûte 9 CAD (6 pour les enfants), et 48h valent 14 CAD (10). Pour en savoir plus, il faut aller sur le site internet de l'entreprise. Nous ne l'avons pas utilisée grâce à la proximité de l'hôtel.

Nous nous levons tardivement, pour nous remettre du vol de la veille au soir et de la route qui sépare Toronto des Chutes (1h30 en voiture).

Avant de commencer la visite, nous allons manger dans un restaurant français trouvé sur internet. En effet, depuis quelques temps déjà, les crêpes françaises nous manquent, et lorsque nous avons repéré la présence d'un restaurant nommé "Paris Crêpes Café", difficile de résister ! Il est situé dans la ville canadienne de Niagara Falls, sur Queen Street, juste après St Lawrence Street. A noter que Niagara Falls est à la fois le nom de la ville canadienne, de la ville américaine et des Chutes d'eau qui les sépare !

La jolie et simple St Lawrence Street. 

Pas de doute, nous sommes bien au Canada.

Le restaurant est situé exactement au 4613 Queen Street, Niagara Falls, Ontario, L2E 2L7.

On joue le cliché parisien à fond ici. 

Typique d'une jolie brasserie parisienne. 

L'intérieur est dans le thème. 

Beaucoup de produits de la marque Bonne Maman en vente au comptoir. 

En ce qui concerne notre choix de nourriture, nous optons tout les deux pour une crêpe Complète (17 CAD), composée de jambon, de fromage et d'un oeuf. Elle suffit à nous rassasier, de telle sorte que nous serons forcés de revenir le soir si nous voulons goûter la crêpe au Nutella !
Le menu des galettes est disponible ici.

Crêpe Complète : oeuf, jambon, fromage. 

Nous reviendrons donc le soir, afin de goûter les escargots (14,50 CAD) et la fameuse crêpe au Nutella (7 CAD) ! Un régal. Pour voir le menu du dîner, c'est par ici.

Les escargots canadiens.

Nous retournons à l'hôtel pour garer la voiture, puis nous voilà partis à pied en direction de la frontière avec les Etats-Unis. Nous prenons Ferry Street et descendons la rue Clifton Hill en direction de la rivière Niagara. Puis, nous longeons la rivière quelques minutes vers le nord, en direction du pnt Rainbow Bridge. En chemin, nous profitons de la vue sur American Falls et Bridal Veil Falls, situées côté américain mais visibles depuis le Canada.

American Falls, la plus large des chutes américaines, séparées par un petit espace au sec (Luna Island) des plus fines Bridal Veil Falls (sur la droite de la photo).

Vue depuis le Canada. Au premier plan : American Falls, avec immédiatement à côté Bridal Veil Falls. Tout au fond, nous retrouvons Horseshoe Falls.

Nous profitons aussi de la jolie vue sur le Rainbow Bridge, que nous allons traverser à pied après avoir passer la sécurité aux frontières. Avant, petit coup d'oeil sur les jardins situés en face de la douane.


Joli jardin situé avant le poste frontière, côté canadien.



Le pont Rainbow Bridge, reliant le Canada et les USA.



Puis, nous suivons le fléchage pour entrer dans le poste frontière canadien, passage obligatoire afin de traverser le Rainbow Bridge.




La direction est bien indiquée, il suffit de suivre les flèches. 

Ne pas oublier ses documents d'identité pour le passage à la frontière.

A la douane, l'agent demande un passeport en règle, et pose quelques petites questions pour savoir ce que nous comptons faire côté américain. Que ce soit à pied ou en voiture, nul besoin d'avoir un ESTA pour entrer aux USA, à la différence de l'arrivée en avion.

Le passage à la frontière peut s'effectuer 24h/24, 7 jours sur 7, tout au long de l'année, que ce soit en voiture, en vélo ou à pied :

  • En voiture : 4$ ou 5,25CAD payés en quittant les USA pour rejoindre le Canada. Le passage inverse est gratuit.
  • A pied ou en vélo : 1$ ou 1CAD payés en quittant le Canada, via des tourniquets acceptant uniquement les pièces de 50 cents. Il y a des machines de change pour obtenir des pièces à l'intérieur du poste frontière. Le passage des Etats-Unis vers le Canada est gratuit.
Pour gagner du temps, il est toujours préférable de passer la frontière à pied, car il y a 
souvent beaucoup de trafic en voiture. Nous entrons donc dans le poste frontière à pied.

A l'intérieur, il faut payer 1$ US ou canadien par personne, en pièces de 50 cents. Nous avions prévu notre coup, donc inutile de changer de la monnaie dans les machines.


Deux pièces de 50 cents américains ou canadien sont nécessaire pour quitter le Canada en direction des USA. 


Machines de change en cas de besoin. 


Le tourniquet où il faut payer les 1$ en pièces de 50 cents.


Le passage est plutôt rapide et se fait sans encombre. Nous voilà sur le Rainbow Bridge ! La vue est superbe sur les différentes Chutes.

Superbe panorama sur les trois Chutes et la ville canadienne de Niagara Falls. 

Fin de la traversée du Rainbow Bridge, arrivée au poste frontière américain.


Une fois en territoire américain, nous allons en direction de Luna Island. Pour cela, il faut avancer jusqu'à Goat Island, en traversant Green Island, puis revenir sur nos pas en bifurquant sur Luna Island. Vous suivez ? Cette dernière est ainsi placée entre Bridal Veil Falls, au sud, peu larges, et American Falls, plus larges et plus au nord.



Il existe une navette, le Niagara Scenic Trolley, qui pour 3$ pour emmènera entre les points d'intérêts principaux du parc : Terrapin Point, Cave of the Winds, Prospect Point, Observation Tower...) Ce Trolley fonctionne en système de Hop on Hop off, c'est à dire qu'il est possible de monter et descendre de façon illimité une fois le billet en poche. Pour en savoir plus et consulter les horaires seloin la période, c'est par ici.

Néanmoins, nous ne l'utilisons pas car tout peut se faire à pied facilement.

Nous entrons donc dans Niagara Falls State Park par le nord.


 Niagara Falls State Park.


Plan de Niagara Falls State Park.


Nous sommes accueillis par un joli écureuil ! Ils sont nombreux dans le parc, pour la plupart marrons ou noirs.

 Ils galopent à toute vitesse ! Nous en croisons plusieurs.

Comité d'accueil du parc.

Nous traversons la petite Green Island...


Vue depuis Green Island sur le pont de First Street, qui passe par dessus la Niagara River.


...avant d'arriver, après 25 à 30 minutes de marche depuis le Vittoria Hotel, sur Goat Island. Nous profitons de la vue lointaine sur les 2 Chutes américaines.

Vue sur American Falls, Rainbow Bridge et Niagara Falls (ville canadienne) depuis Goat Island.


Après, il faut traverser la partie de Niagara River qui forme les Bridal Veil Fall, grâce à une passerelle, afin d'atteindre Luna Island.

La Niagara River se sépare en deux pour former les deux Chutes américaines. La plus petite partie, ici, forme Bridal Veil Falls.

Vue sur la partie de Niagara River qui forme Bridal Veil Falls, en se jetant dans le vide.


Nous voilà maintenant sur Luna Island ! c'est l'endroit idéal pour admirer les deux chutes américaines au plus près, et apprécier ainsi la puissance de ses dernières.

1er objectif atteint !

D'un côté, Bridal Veil Falls, pas très large mais vraiment puissantes.


 Bridal Veil Falls.

Bridal Veil Falls.


La puissance de Bridal Veil Falls.


De l'autre côté, American Falls, beaucoup plus large, avec des gros rochers tout en bas. Ils sont ici à cause d'un éboulement ayant eu lieu en 1954.


American Falls, avec les rochers situés en bas. 

La Niagara River qui se jete dans le vide pour former American Falls. 

Quelle puissance !


Magnifique American Falls !

Maintenant, nous nous dirigeons vers la deuxième attraction de la journée : Cave of the Winds. Il s'agit de descendre en bas de Bridal Veil Falls, afin de les admirer depuis un angle différent. En bas, le bruit est assourdissant, et plus nous nous approchons de l'endroit ou tombe l'eau, plus nous sommes trempés par l'eau qui est omniprésente. Encore plus près, il est difficile de regarder vers le haut, tant la puissance qui s'abat sur nous rend difficile l'ouverture des yeux. Cependant, les escaliers et la plateforme de Cave of the Winds est bien sécurisée, donc aucune crainte à avoir. Attention tout de même à ne pas glissé sur le sol mouillé, et à ne pas prendre froid sous les trombes d'eaux !

L'attraction est ouverte tous les jours de l'année, de 9h à 15h, excepté les jours de Thanksgiving, Nöel et jour de l'an.

Le départ se fait sur Goat Island. Nous retournons donc sur cette île, puis allons acheter nos ticket au guichet Cave of the Winds, facilement trouvable sur l'île. Les tarifs sont de 19$ pour les adultes, et 16$ pour les enfants de 12 à 16 ans, ou de plus de 106cm de haut. Gratuit pour les enfants plus jeunes.

Une fois nos tickets en poche, nous suivons le fléchage, pour entrer dans Cave of the Winds. L'attraction commence par le World Changed Here Pavilion, composé d'une sorte de salle d'exposition, puis d'un petit théâtre avec un écran de cinéma diffusant un documentaire de quelques minutes. Tout cela est destiné à raconter l'histoire des Chutes du Niagara, et expliquer comment Nikola Tesla a réussi à se servir des Chutes pour créer un courant électrique alternatif : ce fut une véritable révolution pour l'époque, ce qui explique d'une part qu'une statue à l'effigie de Tesla est présente dans le parc, et d'autre part que "le monde a changé" dans les Chutes du Niagara. 

Une fois le documentaire fini, nous passons dans une salle ou le personnel nous distribue des sandales et des ponchos, qui seront fort utiles une fois en bas.


Ces sandales auront sauvé nos chaussures d'une catastrophe aquatique ! 


Puis, vient le moment de prendre l'ascenseur afin de descendre de 50 mètres, jusqu'en bas des Bridal Veil Falls. Une fois dehors, le bruit est impressionnant et l'humidité forte. 

En rouge, ce sont les escaliers et plateforme que nous parcourons en faisant Cave of the Winds.


Le grand moment de Cave of the Winds, pour les plus courageux : se placer en dessous de Bridal Veil Falls !


C'est une expérience incroyable de pouvoir sentir l'effet des Chutes qui tombent directement sur soi ! Prendre une douche avec l'eau des Niagara Falls, c'est à faire au moins une fois dans sa vie ! C'est encore mieux avec les sandales fournies, car nous ressortons trempés jusqu'aux os. Cependant, grâce au ponchos, et en glissant le sac à main sous nos vêtements, nos affaires restent au sec. A noter enfin que Cave of the Winds est faisable quelque soit l'âge, car il n'y a pas de difficultés particulière, malgré ce que l'on peut voir sur les images. Les escaliers sont faciles, avec des rambardes, il faut juste veiller à ne pas glisser.

La prochaine étape de l'après-midi est le point de vue sur Horseshoe Falls, les chutes canadiennes, depuis le côté américain. Pour cela, le meilleur point de vue est Terrapin Point, à 5/10 minutes de la sortie de Cave of the Winds, toujours sur Goat Island.


Horseshoe Falls, vue depuis Terrapin Point, côté américain. 

 Horseshoe Falls se voit mieux depuis le côté canadien, à cause de la brume omniprésente.

La partie de Niagara River destinée à former Horseshoe Falls.

Horseshoe Falls.

En vidéo, Horseshoe Falls c'est ça :


Horseshoe Falls.

Il est temps pour nous de quitter Niagara Falls State Park pour retourner au Canada. Sur le chemin, nous croisons encore des écureuils.


Un écureuil américain.


Puis, moins de 30 minutes de marche après avoir quitté Terrapin Point, nous arrivons au Rainbow Bridge. Quitter le territoire américain est très facile, le contrôle se fera côté canadien.

Suivre les panneaux jusqu'au Rainbow Bridge. 

Traversée jusqu'au Canada.


L'occasion pour nous de voir le coucher de soleil sur les Chutes du Niagara, depuis le Rainbow Bridge. Magnifique !

Coucer de soleil sur l'ensemble des Niagara Falls, depuis Rainbow Bridge. 

Niagara Falls. 

Niagara Falls. 

Arrivée au poste frontière canadien. 


Après un court interrogatoire par l'agent de la douane canadienne, et un ravissant "prenez soin" en guise d'au revoir de sa part, nous entrons au Canada gratuitement par des tourniquets.

Tourniquets gratuits pour entrer au Canada à pied.


Ainsi s'achève notre visite des Chutes du Niagara américaines. Dès demain, nous partons à l'assaut des Chutes canadiennes !


L'avis de Sushi et Maki :
/5
Les mythiques Chutes du Niagara tiennent toutes leurs promesses ! Voir ces eaux tomber plusieurs dizaines de mètres plus bas, avec une telle puissance, et surtout de si près, c'est vraiment impressionnant.
Si les Chutes américaines sont légèrement moins côtées que les canadiennes, il s'agit tout de même d'une bonne mise en bouche avant la cerise sur le gâteau : Horseshoe Falls.
Le must des activités à faire côté américain est, selon nous, de parcourir Cave of the Winds, afin de ressentir la puissance des Chutes canadiennes au plus près.
De plus, nous recommandons fortement de réserver une croisière au plus près des Chutes, que ce soit avec un départ côté américain (compagnie Maid of the Mist) ou canadien (compagnie Hornblower). Nous avions choisi la deuxième option, qui fera l'objet d'un review lors d'un prochain article.



Visite des Chutes du Niagara, avec les incroyables Horseshoe Falls, lors d'une journée spectaculaire du côté canadien.

Découverte de New York City, symbole des Etats-Unis d'Amérique, lors d'une soirée à Times Square.

Retrouver le récit d'une journée à Las Vegas, entre balade sur le Strip et spectacle O du Cirque du Soleil.

Vous préparez un séjour à Orlando ? Lisez notre guide sur les incroyables parcs Universal.

Pour connaître toutes les informations utiles à votre séjour à Las Vegas, jetez un oeil sur le guide complet que nous lui avons consacré.

Budget limité, votre argent s'est envolé dans les machines à sous et les tables de poker, ou vous êtes simplement curieux ? Voici 17 activités gratuites à faire à Las Vegas.

Les plus belles plages de Floride, et peut-être de toute l'Amérique ! Bienvenue à Sarasota, un paradis de sable blanc.