MENU

dimanche 15 mars 2020

J1 / 8 : ARRIVÉE SUR OAHU, DECOUVERTE DU NORTH SHORE

Après un vol Jetstar Airways de 9h45, parti à 16h25 de Sydney, le mardi 10 septembre 2019, nous arrivons sur l'île d'Oahu, à Hawaii (USA).


Bienvenue à Hawaii !

La particularité du décalage horaire entre l'Australie et l'archipel américain fait que nous atterrissons à 6h du matin... le même jour, mardi 10 septembre 2019 ! En effet, il y a 20h de moins à Hawaii par rapport à Sydney à cette période, et 12h de moins qu'en France.

Pour être clair, en septembre, au même instant, il est par exemple :

  • France : mardi 10 septembre 20h
  • Hawaii : mardi 10 septembre 8h
  • Sydney : mercredi 11 septembre 4h
Ce n'est pas valable toute l'année étant donné les différents passages à l'heure d'été et d'hiver en France et en Australie.

Voilà l'itinéraire du vol.


INFORMATIONS PRATIQUES


L'archipel d'Hawaii, territoire américain à part entière, est composé de 19 îles et atolls principaux, plus une multitude d'îlots plus petits.

Les 8 plus grandes îles, qui sont les plus visitées, sont les suivantes, du nord au sud :

  • Ni'ihau
  • Kauai : une des plus connues, par son côté sauvage.
  • Oahu : île qui va nous intéressé ici, sur laquelle est située Honolulu, la capitale de l'état. On y trouve aussi l'aéroport international principal de l'archipel.
  • Moloka'i
  • Lanai
  • Kaho'olawe
  • Maui : comme Kauai, une des plus connues, par son côté sauvage aussi.
  • Hawai'i : l'île d'Hawai'i est une île comme les autres, à ne pas confondre avec l'archipel d'Hawaii qui est composé par l'ensemble de toutes les îles, île d'Hawai'i incluse. Il s'agit de la plus grande île, surnommée aussi Big Island.
A noter que les transferts entre les îles principales se font en avion, à un coût généralement compris entre 100 et 150$. Il n'y a pas de ferry comme nous pouvons en trouver par exemple aux Canaries.


La température est chaude toute l'année sur l'archipel, qui voit deux saison se suivre :

  • Saison d'été : plutôt sèche, entre novembre et avril.
  • Saison hiver : davantage de pluies, entre novembre et avril.
Comme partout, lorsque l'on monte en altitude, il fait plus froid. Il est même possible de 

trouver de la neige en hiver sur certaines hautes montagnes.
Quelque soit la période, Hawaii reste une région sub-tropical, chaude, où il est possible de se baigner tout au long de l'année. Par conséquent, il n'y a pas, à proprement parlé, de haute saison touristique. A Honolulu par exemple, il y a énormément de touristes chaque jour de l'année, sans aucune exception.

Lors de notre séjour d'une semaine en septembre, nous avions comme minimum 24°C le matin et le soir, puis plus de 32°C les après-midi.

Enfin, l'entrée sur le territoire hawaiien est la même que l'entrée à New York, Los Angeles ou encore Miami : nous sommes aux Etats-Unis. Pour les voyageurs français, cela signifie qu'il faut impérativement être en possession d'un passeport valide pour la durée du séjour et d'une autorisation électronique de voyage ESTA. Les enfants ne font pas exception, et devront avoir chacun leurs propres documents.

Chose invéitable aux USA, les contrôles à l'arrivée sont longs, il faut donc prévoir au moins une heure avant de sortir de l'aéroport.



ARRIVÉE SUR OAHU



A l'heure de l'atterrissage, nous avons la chance d'admirer le lever de soleil sur le petit archipel du Pacifique.


Après plus de 9h de vol, nous touchons au but ! Hawaii isolé au milieu du Pacifique, ça se mérite. 


Le soleil se lève sur l'archipel hawaiien. 


Hawaii.

Une fois l'atterrissage effectué, nous sortons de l'avion puis passons la douane américaine. Les contrôles prennent un peu de temps, mais c'est assez fluide.



Welcome in the State of Hawaii !

En moins d'une heure, nous marchons en direction de la voiture que nous avons louée. Enfin pas tout à fait, car Hertz nous a surclassé, grâce à notre statut President's Circle de leur programme fidélité Gold Plus Reward.

(Statut atteint grâce à l'équivalence avec National Car Rental, chez qui nous sommes membre Executive Elite du programme de fidélité Emerald Club... statut lui même obtenu automatiquement pour tous les possesseurs de carte American Express Platinum ! Pour demander l'équivalence à Hertz, il suffit d'envoyer un mail avec le numéro de membre Emerald Club Executive Elite, et demander une mise à niveau du statut Gold Plus Reward)

Nous voilà donc avec un SUV Infinity QX50 (!) à la place de la berline moyenne Chevrolet Malibu initialement prévue. Voilà ce qui s'appelle un véritable surclassement ! Merci American Express !


Payer une des voitures les moins chères, et en obtenir une beaucoup plus chère... au même prix ! Merci AmEx.


Lors de ce séjour d'une semaine sur l'île d'Oahu, nous avons décidé de passer les 4 premières nuits dans la ville de Laie, au nord, dans une région appelée le North Shore. Pour les 3 dernières nuits, nous irons au coeur de la capitale Honolulu, dans le quartier de Waikiki.

Notre hôtel est le Courtyard by Marriott Oahu North Shore, à environ une heure au nord de l'aéroport International Daniel K. Inouye de Honolulu.




En sortant de l'aéroport, ce n'est heureusement pas la peine d'entrer dans la capitale, Honolulu, pour rejoindre la côte ouest du North Shore. Nous évitons ainsi ses bouchons monstres ! Cependant, il y a quelques ralentissement au moment de rejoindre l'autoroute H3, mais rien de bien méchant.

L'intérieur des terres est magnifique.


 Le paysage est incroyable !


Vraiment dépaysant.


 A l'intérieur des terres, les routes sont larges et en parfait état.


 Nous adorons ce paysage !


La verdure est omniprésente.


Puis, nous profitons de magnifiques paysages en bord de l'océan Pacifique. Les routes qui longe l'océan sont aussi en parfait état, et assez larges pour faire passer n'importe quel véhicule sans craintes.

La HI-83 se nomme aussi Kamehameha Highway : c'est une route scénique grandiose qui longe le Pacifique sur le Nord-est de l'île notamment. Pour l'anecdote, le nom n'est pas un hommage au manga Dragon Ball Z, mais bien à l'ancien roi d'Hawaii, le roi Kamehameha.


Pas de doute, nous sommes bien à Hawaii.


 Un vrai plaisir de rouler dans ces conditions.


Quand les montagnes rejoignent l'océan, c'est grandiose.


Environ une heure après avoir quitté l'aéroport, nous arrivons à l'hôtel. Par chance, la chambre est déjà disponible, le statut gold du programme fidélité de Marriott Bonvoy aidant. Encore une fois, merci American Express (statut gold automatiquement obtenu pour tout possesseurs de carte American Express Platinum).

Nous avons même droit à une réduction de 50% sur le tarif du parking, ce qui est toujours bon à prendre.


PREMIERS PAS AU NORTH SHORE


A cause du décalage horaire, des longues heures de vol, et de la journée qui a commencé pour nous il y a 24 heures, nous restons nous reposer plusieurs heures à l'hôtel. Il faut dire qu'on s'y sent vraiment en vacances, comme au paradis !


Entrée de l'hôtel.


 Piscine de l'hôtel, avec sa chute d'eau et son jacuzzi à droite.

 Piscine, jacuzzi et chute d'eau de l'hôtel.

 Chute d'eau, très agréable pour masser le dos !


Vue depuis la fenêtre de la chambre.


Après une longue pause, la journée est maintenant bien avancée. Il est temps de partir à la recherche d'un petit restaurant pour notre premier repas hawaïen !

L'une des grandes spécialités hawaïenne n'est autre que la crevette. C'est pourquoi des food trucks proposant des plats à base de crevettes se trouvent sur les côtes du North Shore. Ces petits restaurants improvisés sont aussi succulents les uns que les autres, et nous allons en user et en abuser pendant nos 4 jours dans la région.


Le premier food truck sur lequel nous avons jeté notre dévolu est le Fumi's Shrimp Farm. Il se trouve que c'est aussi notre préféré de tout le North Shore ! Situé à 10 minutes au nord de l'hôtel, et à quelques minutes de plusieurs plages de rêves, son emplacement est idéal.




Nous voilà donc très vite arrivés sur le parking de ce charmant food truck. L'endroit présente une végétation luxuriante.


Nous voilà sur le parking du food truck.


 Bienvenue chez Fumi's


Les tables du restaurant.


Lorsqu'un bus de touristes s'arrête manger ici, mieux vaut avoir déjà commandé son plat.


La particularité ici est la "shrimp farm", c'est à dire l'aquaculture : les crevettes servies dans ce food truck viennent tout droit de la "ferme de crevettes" située juste à côté ! Une garantie de fraîcheur et de goût réellement appréciable.


 L'aquaculture de crevettes, juste derrière le food truck.


L'aquaculture de crevettes.


La carte est très simple, et propose plusieurs choix de crevettes : épicées, panées, à l'ail, tempura, au citron, au poivre... Ceux qui n'aiment pas les crevettes peuvent se régaler avec un excellent poulet katsu ! Il s'agit de poulet pané servi avec du riz, du maïs ou de la salade, et d'une tranche d'ananas.

Les boissons se limitent à quelques jus de fruits, sodas ou à la traditionnelle bouteille d'eau. A noter que la marque de jus de fruit locale, comparable à Oasis en France, s'appelle Hawaiian Sun, et propose ici de jus de passion-orange ou goyave. DELICIEUX !


Carte simple et efficace. Prix abordables.


Madame opte pour les crevettes à l'ail pour 14$ (butter garlic shrimp), et monsieur pour le poulet katsu (12$). Nous choisissons aussi de l'eau (1,50$) et un jus passion-orange (1,50$). Le pourboire n'est pas automatique ici, mais pour les plus généreux il peut être donné sous forme de quelques billets dans un bocal situé devant la caisse.


 Quel délice.


Le poulet est bien plus qu'un lot de consolation pour qui n'aime pas les crevettes.


 Très bon jus passion-orange.


Quelques visiteurs se promenant aux alentours du food truck, et de toute l'île en général.


Ce repas est un véritable régal, un coup de coeur pour nous.

La dernière étape de la journée se passe en face de l'hôtel, sur la plage de Lanilua Beach. Elle est aussi appelée Clissolds Beach, ou encore Bikini Beach !Ainsi, nous n'avons qu'à traverser la route pour nous retrouver sur notre première plage de rêve... bienvenue à Hawaii !


Voilà la distance qui sépare l'hôtel de l'océan.


Cette plage, qui ne fait pas partie des plus connue, est située dans une zone plutôt résidentielle. Il faut d'ailleurs veiller à prendre les petits chemins publics pour y accéder, et ne pas se tromper en pénétrant dans des jardins privés.


La plage de sable n'est pas large, mais c'est amplement suffisant.


Les couleurs sont belles...


Mais le coin n'est pas si propre qu'il n'y paraît...


Malgré ce que les photos laissent penser, avec une eau si bleue, le coin est plutôt sale.


En effet, les courants marins ramènent sur cette plage des déchets plastiques, venus des 4 coins du monde. L'eau est jonchée de saletés en tout genre, assez petites pour ne pas se voir sur une photo, mais assez grandes pour être remarquées une fois dedans.


Le sable n'est pas en reste, avec des petites particules PARTOUT, et certains endroits encore plus atteints.


Voilà ce que nous trouvons à certains endroits de la plage.


C'est une énorme déception pour nous, et même un choc de voir de tels déchets sur une plage hawaïenne. Nous sommes alors confrontés à la réalité de la pollution mondiale, et c'est bien triste.


Heureusement pour l'archipel, rares sont les plages atteintes par ce phénomène. La très grandes majorité des autres plages, et d'ailleurs toutes celles que nous visiterons par la suite, sont propres et absolument magnifiques. Ce n'est que partie remise pour nous, impatients que nous sommes de connaître les autres petits coins de paradis de Oahu !


Nous finissons la journée par un moment de détente à la piscine du Courtyard, qui a l'énorme avantage de ne fermer qu'à 22h !


 On a vu pire.


Bonne façon de finir la journée.



L'avis de Sushi et Maki :
/5

Difficile de donner un avis après une telle journée ! Tout d'abord, le paysage incroyable de l'île d'Oahu nous a fait rêver. Le passage par la Kamehameha highway est une attraction en soit, que tout voyageur appréciera au moment de se rendre dans le North Shore.
Enfin, la découverte des petits food trucks locaux fut un grand moment pour nous : à Hawaï, on se régale !
Cependant nous ne pouvons oublier l'énorme point négatif : la pollution présente sur la plage de Laniloa Beach. Lorsque nous imaginons les plages de rêve de l'archipel, nous nous attendons à tout sauf à ça. Heureusement, cette plage ne sera qu'une exception à Hawaii !



J2 : découverte de Turtle Bay Beach, Banzaï Pipeline et Sunset Beach, lors d'une belle journée dans la région du North Shore, à Hawaii.

Et si nous retournions sur le continent nord-américain, pour une journée de visite dans les Chutes du Niagara, côté USA. 


Visite des Chutes du Niagara, avec les incroyables Horseshoe Falls, lors d'une journée spectaculaire du côté canadien.

Découverte de New York City, symbole des Etats-Unis d'Amérique, lors d'une soirée à Times Square.

Vous préparez un séjour à Orlando ? Lisez notre guide sur les incroyables parcs Universal.

Pour connaître toutes les informations utiles à votre séjour à Las Vegas, jetez un oeil sur le guide complet que nous lui avons consacré.

Les plus belles plages de Floride, et peut-être de toute l'Amérique ! Bienvenue à Sarasota, un paradis de sable blanc.